• Post published:30 novembre 2020

La communauté de brigades de Créon va tester de nouvelles modalités d’accueil du public en gendarmerie à compter du 30 novembre 2020. Cette brigade, et celle-ci uniquement (celles de Langoiran et Targon étant fermées au public), va réserver tous les jours, une demi-journée d’accueil aux plaintes sur rendez-vous. Ce qui signifie, pas d’accueil physique à la gendarmerie de Créon pendant ces créneaux. Sauf, bien sûr, pour les cas d’urgence pour lesquels un gendarme sera toujours disponible pour recevoir les plaignants et engager une enquête rapide. 

Les rendez-vous seront pris via la plateforme numérique “service-public.fr “. Et cet accueil sur rendez-vous se fera les matinées, du lundi au samedi 8h-12h et le dimanche 9h-12h, sauf les jours fériés. Pendant ces créneaux, les requérants pourront toujours joindre par téléphone un agent présent sur place. Leurs appels ne seront pas basculés vers le centre opérationnel de renseignement de Bordeaux. 

Concrètement, que se passera-t-il lors de l’accueil en matinée à la gendarmerie ?

1 – un citoyen veut faire une main courante ou son récit relève de la main courante. Le gendarme de permanence téléphonique lui demandera de rédiger une pré-plainte en ligne, où il mentionnera, dans l’exposé des faits, qu’il s’agit d’une main courante. Dès la réception de sa pré-plainte sur la boîte mail gendarmerie de l’unité, celle-ci est transformée en main courante, signée, scannée et envoyée au requérant. S’il n’a pas de mail, un militaire pourra directement l’amener à son domicile.

2 – un citoyen veut déposer une plainte. Si celle-ci peut être traitée à distance, il sera dirigé vers la rédaction d’une pré plainte en ligne. À réception de cette dernière sur la boîte mail gendarmerie de l’unité, le chargé d’accueil fixe un rendez-vous avec le requérant pour signature et remise de la plainte. Il reprendra contact avec le requérant pour éclaircir, compléter et finaliser cette dernière au besoin. L’idée étant juste de signer la plainte.

3 – un citoyen se présente durant le créneau sur rendez-vous, pour une affaire complexe nécessitant des investigations rapides avec possibilité de garde à vue dans la foulée. Il est accueilli et sa plainte est prise par l’officier de police judiciaire de permanence à l’unité.

Ainsi, toute personne qui se présente au portillon de la gendarmerie de Créon sera en mesure d’être prise en charge par un militaire de manière téléphonique ou bien physique.Cette nouvelle organisation a plusieurs objectifs. Un : désengorger l’accueil de la gendarmerie et respecter les mesures sanitaires. Deux : offrir aux citoyens un accueil de meilleure qualité et plus personnalisé. Trois : optimiser le temps de traitement des plaintes. Lesquelles seront de plus en plus dématérialisées. 

La gendarmerie de Créon teste l’accueil sur rendez-vous.